Informations sur les JP2019

Les mardi 12 et mercredi 13 mars 2019 de 9h à 17h30

L’AFPF vous invite à ses journées professionnelles d’information et d’échanges sur :


« Quels bénéfices de l’élevage à l’herbe pour l’éleveur, l'animal, le consommateur et le territoire ? »


Afin notamment de réduire leur coût de production, de plus en plus d’éleveurs intègrent de l’herbe dans l’alimentation de leurs troupeaux. Mais l’herbe remplit aussi d’autres rôles ! Aujourd’hui, certains résultats et observations confirment les multiples bénéfices de l’alimentation à l’herbe. On y évoque par exemple santé et bien-être des animaux, qualité des produits et santé humaine  et  retombées socio-économiques. Les Journées 2019 de l’AFPF constitueront une occasion unique d’en savoir plus sur toutes ces dimensions qui conditionneront les systèmes de production de demain, capables de  fournir des services eco-systémiques tout en répondant  aux attentes sociétales.

Comme les années précédentes, les journées de l’AFPF réuniront des scientifiques d’origine variée (agronomes, vétérinaires, écologues…), des agriculteurs, des techniciens et des enseignants. Les différentes interventions techniques, scientifiques, ou les partages d’expériences feront le lien entre composition de la prairie, santé humaine et santé animale.

Ces Journées laisseront la place aux témoignages et débats pour trouver ensemble des manières innovantes de valoriser et de communiquer sur l’élevage à l’herbe. Elles se dérouleront à Paris au FIAP Jean Monnet, 30 rue Cabanis, 75014 Paris, qui dispose d’une capacité d’hébergement.

Les 3 sessions de cette année :

Session 2 : L’élevage à l’herbe, la qualité des produits et la santé humaine

Cette session abordera le lien qui existe entre la composition de la ration herbagée, le produit animal et l’influence sur la santé humaine.

Des études des 10 dernières années montrent une relation entre l’alimentation des ruminants et les qualités des produits. Ces recherches, initialement conçu pour répondre à la demande des filières, ont été complété d’une dimension « relation sur la santé humaine» grâce à la prise de conscience du consommateur de l’impact son mode d’alimentation sur sa santé.

Quels leviers pour aboutir à des produits améliorés du point de vue de la santé humaine?

Le type de ration (maïs, herbe au pâturage, ensilage d’herbe) a-t-il un effet sur les caractéristiques et la composition d’un produit ?

La composition de la flore peut-elle faire varier la couleur, le gout, la texture du produit animal ?

Les pratiques d’élevage ont-elles un impact sur la santé humaine ?

Comment assurer au consommateur que les cahiers des charges sont bien respectés ?

Cette session essaiera de donner des éléments pour répondre à ces questions variées.

Session 1 : L’herbe, la santé du troupeau et le bien-être (animal et de l’éleveur)

Cette session abordera le lien entre l’herbe, la santé du troupeau et le bien-être de l’animal et de l’éleveur.

Bien des éleveurs affirment que la santé des animaux passe par la qualité de leurs prairies. Cependant comment caractériser cette relation ? Plantes à tanins, terpènes, plantes endophytées, espèces bioactives… de nombreux termes émergent mais que renferment-ils et quel est l’intérêt de ces plantes?

Le ressenti des éleveurs est que le pâturage est plutôt favorable à la bonne santé de leurs animaux, il est toutefois nécessaire de fonder ces impressions sur des résultats scientifiques.

Des études expérimentales ont montré le lien entre bien-être de l’éleveur et bien-être animal, mais dans le contexte actuel de pression sociale et économique comment s’établit ce lien ?

Un des critères du bien-être animal est la possibilité d’exprimer ses comportements naturels. L’élevage à l’herbe, l’accès à une variété de plantes en plus stimuler la curiosité des vaches n’est-ce pas une manière de favoriser l’expression de ces comportements? Cette session tentera d’apporter des éléments de réponses sur la transmission du savoir entre les générations d’animaux sur les plantes consommables et toxiques.

Session 3 : La valeur ajoutée de l’herbe pour l’éleveur, les filières et les territoires

Cette session s’intéressera à la valeur économique et sociale de l’herbe, pour l’éleveur, les filières et les territoires.

L’herbe et les prairies confèrent une certaine typicité aux produits du terroir. Pour appuyer cette idée, nous verrons plus particulièrement la traduction économique et sociétale de ce qui aura été évoqué lors des sessions précédentes.

L’élevage à l’herbe bénéficie d’une image positive auprès des consommateurs et bien souvent des décideurs publics. Il a aussi une influence sur les caractéristiques des produits (cf. session 1). Mais comment cela se traduit-il en termes de valeur ajouté ? Pour qui ? Si elle est avérée, comment est-elle partagée au sein des filières ?

Cette session a également l’ambition d’élargir l’analyse de la valeur ajoutée de l’élevage à l’herbe à d’autres approches : sociologique, patrimoniale, commerciale et filière, économiques, historique, géographique,…

Le but étant d’avoir une vision multidimensionnelle et prospective des caractéristiques de l’élevage à l’herbe.